La Technologie des Réseaux de Bragg Révolutionne les Mesures Raman Basses Fréquences chez HORIBA Scientific
23 Jun 2011

La Microscopie Raman est désormais reconnue comme une technique de choix pour l’identification rapide et précise des propriétés chimiques et structurales des matériaux organiques ou inorganiques.

Les modes de vibration situés en très basses fréquences du spectre Raman permettent notamment d’identifier des changements subtiles de structure moléculaire (conformation, orientation), d’étudier les modes de vibration réseau (ou phonons) ou encore de déterminer des tailles de microcristaux. De telles informations se révèlent essentielles pour la caractérisation de structures moléculaires entre autres dans le domaine pharmaceutique (polymorphie), en science des matériaux polymères (modes LA) et semi-conducteurs (super réseaux).

Avec l’introduction récente d’une nouvelle option de filtrage sur ses systèmes microRaman LabRAM HR, HORIBA Scientific fait à nouveau preuve d’innovation et étend ainsi la gamme de travail de ses microscopes Raman aux mesures très basses fréquences, typiquement en deçà de 30 cm-1. Des bandes spectrales situées en dessous de 10cm-1, voire plus proches encore de l’excitatrice laser, sont désormais accessibles sans avoir besoin de recourir à des systèmes Raman plus complexes et moins sensibles, ou à des instruments coûteux tels que les spectromètres TeraHertz.

HORIBA avez récemment démontrés l’intérêt de cette technologie de filtrage innovante, basée sur l’utilisation de réseaux de Bragg (Optigrate Corp.) pour l’enregistrement de données Stokes/anti-Stokes entre 5 et 10 cm-1. Ces filtres présentent par ailleurs l’avantage d’être insensibles à la température et à l’humidité tout en supportant des puissances laser très importantes. Leur bande passante extrêmement étroite d’environ 10cm-1 est 30 à 40 fois plus faible que celle des autres filtres coupe-bande communément utilisés pour les mesures Raman de part et d’autre de la raie laser.

Les premiers résultats rendus publics l’ont été lors du congrès ICORS (International Conference for Raman Spectroscopy) à Boston en Août 2010, et l’option ULF (Ultra Low Frequency) est depuis disponible pour une large gamme d’excitations laser incluant 488, 514, 532, 633, 785, and 1064 nm.

Pour d'avantage d’informations, veuillez visiter le site internet.

Request Info


Company website

HORIBA Jobin Yvon S.A.S.